Nouméa

En un mot: ce fût le coup de cœur!

Nous arrivons à Nouméa et la première impression de la Nouvelle-Calédonie, c'est qu'on s'y verrait bien pour un moment (et ça tombe bien, on a un mois pour la découvrir)!

On ressent bien l'ambiance des îles qu'on ne voit nulle part ailleurs: les plages, l'accueil chaleureux, les sourires, la détente...

De plus, tomber sur des enseignes ou des goûts français nous fait un bien fou! On verse presque une larme en dévorant nos sandwichs au fromage et jambon cru, faits avec une vraie baguette...
Cela nous fait tout aussi bizarre de nous remettre à parler français (et surtout de l'entendre!) après 4 mois dans un pays anglophone. On retrouve un peu notre France, mais en plus exotique!

Les derniers jours n'ayant pas été très reposants, nous passons la journée à la plage!

Nous commençons par la Baie des citrons, l'eau est chaude, claire et il fait très beau. On profite du ponton qui est au milieu de l'eau pour plonger et bronzer... (la vie est dure oui...)

Après quoi, nous terminons la journée à la plage de l'Anse vata. On y admire les kitesurfers, en profitant de la vue avec une bonne crêpe (encore une fois un petit plaisir qu'on retrouve). En bref, une petite journée tranquille pour commencer, mais qui annonce la couleur pour le mois à venir.

Baie des citrons

Baie des citrons

Anse vata

Anse vata

Nouméa

Nous continuons la découverte de la région de Nouméa et partons pour l'île aux canards. Un petit îlot qui se situe à 10 petites minutes de la ville en empruntant les taxi boat. Équipés de nos masques et tubas, on se lance à la découverte des eaux calédoniennes. En 2 minutes, on voit plus de merveilles qu'en 4 mois dans les eaux australiennes...

Des coraux très colorés, des poissons en abondance dans une eau on ne peut plus claire! Nous croisons même une tortue!

En fin de journée, les méduses apparaissent, nous en croisons quelques unes et par peur (ou par prudence...?), Angèle décide donc que le snorkeling s'arrête ici. Bien-sûr, Matthieu veut faire le courageux et en 2 petites minutes, il ressort avec une méduse collée au bras...

Elle ne fait pas la taille d'un pouce, mais a des filaments très grands et surtout tout emmêlés autour de son bras. Un petit tour au poste de secours et quelques applications d'Aloe vera plus tard, et tout va mieux!

Nouméa
Nouméa
Nouméa
Nouméa
Nouméa
Nouméa
La bête....

La bête....

Retour à l'accueil