Etape 1: le VISA

De tous les pays que nous souhaitons visiter, le seul nécessitant un visa, est l'Australie.

En effet, dépassant les 3 mois dans le pays nous ne pouvions pas rester sans visa.

Plusieurs choix s'offraient à nous, le PVT (WHV), qui permet de concilier vacances et travail, ou les visas touristiques.

Nous avons opté pour le visa subclass 600, un visa touristique valable pour une durée de 3,6 ou 12 mois.

Ce visa permet plusieurs entrées sur le territoire pour la période donnée, mais ne permet pas d'avoir une activité professionnelle, ou rémunérée durant notre séjour. Ne sachant pas combien de temps nous allions rester à chaque endroit, nous avons pensé qu'un PVT ne serait pas utile, et surtout nous ne voulions pas l'utiliser pour rien, car il faut savoir qu'un PVT ne peut être demandé une seconde fois uniquement si l'on a travaillé un certain nombre d'heures...

L'application se fait en ligne, ou par courrier. Il faut savoir qu'en France, il n'y a pas de bureau d'immigration australien, et celui en charge des dossiers français se trouve a Madrid. Autant vous dire qu'il vaut mieux ne pas se tromper lors des réponses et que l'alternative en ligne est plutôt bienvenue. Cela nous a pris une heure environ, pour répondre aux questions de l'immigration.

En résumé ce qu'il est vraiment nécessaire de noter c'est qu'il faut:
  • Un billet retour ou des fonds nécessaire pour la durée du séjour

  • Un casier vierge

  • Prouver qu'on y va en tant que touriste (ou étudiant pendant - de 3mois)

Le coût est d'environ AU$130 (90€). (compter minimum 200€ pour un PVT)

Nous avons eu la réponse sous une heure pour le premier visa et sous 2 jours pour le deuxième.

Pas de papiers à fournir ou autres justificatifs... Ça a été assez rapide, et plutôt simple finalement, contrairement à ce qu'on pensait.

Une fois le visa en poche... il ne nous restait plus que les billets !!

Retour à l'accueil